Règles de la belote

Règles du jeu » Règles de la belote

La belote, un classique indémodable des jeux de cartes, séduit par son mélange d’habileté, de stratégie et de convivialité. Ce jeu, profondément ancré dans la tradition ludique, offre une expérience à la fois stimulante et amusante, idéale pour animer les soirées entre amis ou en famille. Avec des règles qui équilibrent parfaitement chance et compétence, la belote reste un favori incontesté pour tous ceux qui apprécient les défis intellectuels et la camaraderie autour d’une table de jeu.

Jouer à la belote

La fiche du jeu

De 7 à 77 ans

4 joueurs

Jeu de 32 cartes

Environ 30 min

Comment jouer à la belote ?

La belote se joue généralement à 4 joueurs repartis en deux équipes de deux partenaires, qui se font face autour d’une table. Le but de ce jeu consiste à remporter un maximum de plis lors des tours de jeu et ainsi cumuler plus de 82 points afin de gagner la partie. Pour cela, chaque équipe doit annoncer un « contrat » (couleur atout ou pas d’atout) et tenter de réaliser ce contrat avec la combinaison des cartes détenues par les partenaires.

La distribution des cartes

Pour jouer à la belote, vous aurez besoin d’un jeu de 32 cartes standard contenant les cartes allant du 7 jusqu’à l’As, avec les couleurs habituelles : cœur, carreau, trèfle et pique. Les joueurs sont disposés autour d’une table, face à leur partenaire. Il est également recommandé d’avoir de quoi noter le score durant la partie.

Un joueur est désigné comme « donneur ». Il mélange les cartes, puis son voisin de droite coupe le jeu. Ensuite, il distribue les cartes dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, trois par trois puis deux par deux pour un total de 5 cartes par joueur. La 21ème carte est retournée et placée au centre de la table : c’est la retourne. La couleur de cette carte détermine celle qui sera proposée comme atout pendant le tour de jeu. On passe pour cela aux enchères.

Les enchères

Après la distribution, chaque joueur va évaluer ses cartes et décider s’il souhaite jouer avec l’atout proposé ou non. Les joueurs parlent à tour de rôle en commençant par celui situé à gauche du donneur. Plusieurs choix s’offrent alors :

  • Accepter : le joueur annonce « je prends » et choisit l’atout avec la couleur proposée par la retourne.
  • Passer : le joueur ne veut pas prendre l’atout proposé et passe son tour. Si tous les joueurs passent, on procède à un second tour d’enchères.
  • Changer : lors du second tour, si aucun joueur n’a pris lors du premier tour, il est possible de choisir une autre couleur comme atout que celle proposée initialement.

Lorsqu’un joueur choisit l’atout, il devient le « preneur » et récupère la carte retournée. Le donneur lui distribue alors les deux dernières cartes et distribue également deux cartes aux autres joueurs.

Le jeu de la belote étape par étape

Après l’étape des enchères, place à la phase de jeu proprement dite.  Le joueur situé à gauche du donneur pose la première carte sur la table.

Les autres joueurs doivent ensuite jouer une carte dans le même sens horaire, en respectant certaines règles :

  • si possible, poser une carte de la même couleur que celle initiée par le premier joueur ;
  • si la carte posée au centre de la table est de la couleur de l’atout, on parle de « couleur demandée » ;
    • en cas d’impossibilité de suivre la couleur demandée, les joueurs doivent poser un atout plus fort, s’ils en possèdent;
    • si aucun atout plus fort n’est disponible, n’importe quel autre atout pourra être joué ;
    • dans le cas où le joueur ne dispose pas de cartes de la couleur demandée ni d’atout, il peut jouer n’importe quelle carte;

Le pli est ensuite remporté par le joueur ayant posé la carte la plus forte en respectant l’ordre suivant des cartes :

  • dans les couleurs (non atout) : as, Roi, Dame, Valet, 10, 9, 8 et 7 ;
  • dans les atouts, avec un ordre spécifique : valet, Neuf, As, Dix, Roi, Dame, Huit et Sept.

Le vainqueur du pli ramasse les cartes et entame le tour suivant. Les tours se poursuivent jusqu’à ce que toutes les cartes soient jouées. A ce stade, profitons-en pour dire que si vous aimez la belote, vous aimerez probablement tout autant jouer au tarot, ou bien à la manille. Les joueurs les plus chevronnés et les plus compétitifs pourront s’orienter vers le bridge.

Comment compter les points à la belote ?

Chaque pli apporte un certain nombre de points pour l’équipe qui le remporte, et chaque carte de la belote possède une valeur différente selon sa couleur et son rang. Voici l’ordre des cartes au jeu de la belote :

AtoutNon Atout
Valet : 20 pointsAs : 11 points
Neuf : 14 pointsDix : 10 points
As : 11 pointsRoi : 4 points
Dix : 10 pointsDame : 3 points
Roi : 4 pointsValet : 2 points
Dame : 3 pointsNeuf : 0 points
Huit : 0 pointsHuit : 0 points
Sept : 0 pointsSept : 0 points

Sachant qu’il y a 30 cartes sans atout et qu’un écart existe entre chaque couleur, le total maximal des points dans une partie est de 162. Pour remporter la partie, une équipe doit atteindre 82 points ou plus. L’équipe gagnante marque alors la différence entre les points de l’équipe perdante et 82.

La belote-rebelote

Lorsqu’un joueur détient le Roi et la Dame de la couleur d’atout, il peut annoncer « belote » lorsqu’il pose l’une de ces cartes, et « rebelote » lorsqu’il pose l’autre. Cette annonce permet alors à son équipe de gagner 20 points supplémentaires.

Le 10 de der

À la fin de chaque tour, les points des plis remportés par chaque équipe sont additionnés. Pour déterminer le vainqueur d’un tour, il faut :

  • Ajouter 10 points pour l’équipe qui a réalisé le « dernier » (avoir remporté le dernier pli du tour).
  • Si une équipe réalise un « capot » (gagne tous les plis du tour), elle marque 90 points de bonus.

L’équipe qui atteint en premier le score défini avant la partie (par exemple 501 ou 1001) gagne la partie.

Capot

Un « capot » se produit lorsque l’un des camps remporte l’ensemble des huit tours de jeu. L’équipe perdante ne gagne aucun point, à l’exception, encore une fois, de la belote. L’équipe gagnante, quant à elle, marque un total de 252 points pour le capot, en plus de ses annonces et celles de l’équipe adverse.

Chute

Si l’équipe attaquante ne parvient pas à accumuler plus de points que la défense, elle échoue dans son contrat. On parle alors de « Chute ». Dans ce cas, l’équipe attaquante ne gagne aucun point, à l’exception des points de la belote, qui restent acquis. Par contre, l’équipe de défense se voit attribuer un total de 162 points, correspondant à la chute, en plus de ses propres annonces et celles de leurs adversaires.

En cas d’égalité

Lorsqu’un match se termine par un score parfaitement égal, par exemple 81 à 81, on parle de « litige ». Dans cette situation, la défense enregistre ses points tandis que les points des attaquants sont mis en jeu pour la manche suivante, constituant un bonus pour l’équipe qui remporte la prochaine donne.

Les variantes de la belote

La belote est un jeu de cartes très populaire en France et dans d’autres pays francophones. Bien que les règles de base soient faciles à apprendre, il existe de nombreuses variantes qui permettent d’ajouter de la complexité et du piquant au jeu. Nous évoquerons ci-dessous quelques-unes des variantes les plus populaires et les différences avec le jeu classique de la belote.

Les règles de la coinche

La coinche, parfois appelée « belote coinchée » ou simplement « coinche« , est l’une des variantes les plus célèbres de la belote. Elle est principalement jouée dans l’est de la France et se distingue du jeu traditionnel grâce aux annonces faites par les joueurs avant le début de chaque tour.

Le principe des annonces

Dans la coinche, l’élément clé qui différencie cette variante du jeu traditionnel est l’introduction des annonces. Avant que le jeu ne commence, chaque joueur doit annoncer combien de points il pense réaliser lors du tour. Les deux partenaires cumulent ensuite leurs annonces pour déterminer leur objectif de points pour ce tour. Ainsi, la coinche est un jeu où la stratégie prend une importance primordiale, puisque les annonces permettent d’évaluer non seulement sa propre main, mais également celle de ses adversaires.

Jouer sans atout ou tout atout

Il est également possible de jouer à la coinche sans atout ou tout atout. Dans une partie sans atout, aucune couleur ne prime sur les autres, tandis que dans une partie tout atout, chaque carte devient un atout et peut donc battre n’importe quelle autre carte du jeu. Ces deux options ajoutent de nouvelles dimensions au jeu, en obligeant les joueurs à adapter leur stratégie en fonction des spécificités du tour.

Les règles de la belote contrée

La belote contrée, aussi connue sous le nom de « contre », est une autre variante très appréciée par les joueurs. Elle a été développée en France dans les années 1950 et possède certaines similitudes avec la coinche, notamment en ce qui concerne les annonces.

Mise aux enchères

Tout comme dans la coinche, les joueurs doivent annoncer avant le début de chaque tour combien de points ils pensent réaliser. Cependant, la principale différence réside dans le fait que ces annonces sont faites sous forme d’enchères. Ainsi, chaque joueur a la possibilité d’annoncer plus ou moins de points que ses adversaires, afin de remporter l’atout et d’imposer sa propre couleur.

Annonces spécifiques

De plus, la contre se distingue de la coinche par certaines annonces spécifiques. Par exemple, il est possible de surcontrer, c’est-à-dire d’annoncer autant de points qu’un adversaire mais en choisissant une couleur différente. Il est également possible de passer son tour sans annoncer de points, auquel cas le joueur suivant doit augmenter l’enchère. Enfin, les joueurs peuvent également tenter de réaliser des annonces appelées capots, c’est-à-dire remporter toutes les levées du tour et marquer ainsi un grand nombre de points.

Les règles de la belote découverte

Moins répandue que les autres variantes présentées dans cet article, la belote découverte est une variante originale qui propose une approche différente du jeu traditionnel. Comme son nom l’indique, elle se caractérise par le fait que les cartes des joueurs sont à découvert, permettant ainsi à chacun d’observer celles de ses adversaires.

Jeu ouvert et communication

Dans cette version de la belote, les joueurs doivent adapter leur stratégie en fonction des informations qu’ils reçoivent sur les mains de leurs adversaires. La communication entre partenaires devient également primordiale, puisque chaque joueur sait exactement quelles cartes possède son coéquipier. Ainsi, il est possible d’anticiper les actions de ses partenaires et de coordonner ses propres mouvements en conséquence.

Intérêt pour les débutants

Si la belote découverte peut paraître déstabilisante pour certains joueurs habitués au jeu traditionnel, elle représente en revanche une excellente option pour les débutants. En effet, le fait de pouvoir observer les cartes des autres joueurs permet de mieux comprendre la logique du jeu et facilite l’apprentissage des règles et des stratégies de base.

Il existe donc plusieurs variantes de la belote qui offrent des expériences différentes aux joueurs. Que l’on opte pour la coinche, la contre ou encore la découverte, chacune de ces versions a ses propres spécificités et ajoute du piment au jeu traditionnel. N’hésitez pas à les essayer et à adapter vos tactiques en fonction de la variante choisie !

Notre avis sur la belote

60% Facilité d’apprentissage
75% Stratégie
80% Interaction entre joueurs
70% Complexité du jeu
85% Émotions
90% Rejouabilité
  • Facilité d’apprentissage : la Belote est relativement accessible aux nouveaux joueurs, avec des règles qui peuvent être expliquées en quelques minutes. Cependant, maîtriser les nuances et les stratégies de jeu, comme la gestion de l’annonce et la mémorisation des cartes jouées, demande de la pratique et plusieurs parties.
  • Stratégie : la stratégie est un pilier central de la Belote, impliquant non seulement la sélection judicieuse des cartes à jouer à chaque tour mais aussi la décision stratégique autour de l’annonce. Les joueurs expérimentés peuvent considérablement influencer l’issue d’une partie par leur capacité à anticiper les mouvements des adversaires et à collaborer avec leur partenaire.
  • Interaction entre joueurs : l’interaction entre les joueurs est fortement encouragée, en particulier dans les versions par équipe de la Belote. La réussite repose souvent sur une bonne communication avec le partenaire (même non verbale dans le respect des règles) et sur la capacité à déduire les cartes des adversaires, ce qui rend chaque partie dynamique et socialement engageante.
  • Complexité du jeu : bien que les règles de base soient simples, la Belote offre une complexité croissante avec l’expérience. Chaque nouvelle partie révèle de nouvelles dimensions stratégiques, comme la gestion optimale de la main ou l’art de bluffer sur les annonces, rendant le jeu continuellement stimulant et intéressant.
  • Émotions : la Belote peut être riche en émotions, des hauts et des bas dramatiques aux moments de triomphe lorsqu’une stratégie risquée porte ses fruits. Les retournements de situation inattendus et les plis cruciaux contribuent à une expérience de jeu palpitante et souvent mémorable.
  • Rejouabilité : la rejouabilité de la Belote est particulièrement élevée en raison de la diversité des situations de jeu possibles, influencées par le tirage aléatoire des cartes et par l’éventail des stratégies individuelles et d’équipe. Cela signifie que peu importe le nombre de fois où le jeu est joué, chaque partie offre un nouveau défi et de nouvelles opportunités pour la créativité stratégique.

Acheter un jeu de belote

Ce qu’il faut regarder lorsque vous achetez un jeu de belote :

La qualité des cartes pour une durée de vie prolongée

Voir si elles glissent bien pour jouer de façon agréable

La sérigraphie (images + dessins) qui doit vous plaire

FAQ Belote
Est-ce que la belote met dedans ?

Oui, la belote peut effectivement être déterminante pour réaliser un contrat ou pour u0022mettre dedansu0022. Par exemple, si l’équipe A a un score de 72 et l’équipe B de 90, mais l’équipe A annonce la belote, cela ajoute 20 points à son score, le portant à 92. Ainsi, même si l’équipe A n’a remporté que 72 points dans les plis, l’annonce de la belote lui permet de surpasser l’équipe B et de remporter la manche avec un total de 92 contre 90.

Comment compter les points à la belote ? 

Les points à la belote sont comptés en additionnant la valeur des cartes remportées dans les plis, plus les annonces telles que la belote. La valeur des cartes dépend de leur rang et si elles sont dans la couleur d’atout ou non. Le total des points de chaque manche est de 162, plus les points des annonces.

Comment gagner à la belote ?

Pour gagner à la belote, une équipe doit cumuler au moins 82 points, en remportant des plis avec des cartes de haute valeur et en réalisant des annonces.

Quelles sont les cartes les plus fortes à la belote ?

À la belote, les cartes les plus fortes dans la couleur d’atout sont le valet et le neuf.
Dans les autres couleurs, ce sont l’as, le dix, le roi, la dame, puis le valet.

Quel sens pour la belote ?

La belote se joue dans le sens des aiguilles d’une montre.

Comment distribuer les cartes à la belote ?

La distribution des cartes se fait en deux temps : d’abord 3 cartes à chaque joueur, puis 2 cartes lors du second tour (ou l’inverse), pour un total de 5 cartes par joueur.

Quelles sont les annonces à la belote ?

Les annonces courantes à la belote incluent la u0022Beloteu0022 (roi et dame d’atout) et les u0022carrésu0022 si la partie se déroule avec annonces uniquement (quatre cartes identiques, excepté les 10, 9, et 8).

Qu’est-ce que pisser à la belote ?

u0022Pisseru0022 à la belote signifie jouer une carte dans une couleur où le joueur ne possède pas la carte maîtresse, généralement pour se débarrasser d’une carte faible ou car pas d’autres possibilité en cas d’atout plus faible.

Qui commence à jouer à la belote ?

Le joueur situé à droite du donneur commence le jeu en jouant la première carte.

Est-ce que la belote est imprenable ?

Oui, la belote est imprenable, même en cas de chute du contrat. Une fois annoncée, les points de la belote sont acquis et ne peuvent pas être perdus.

Doit-on monter sur son partenaire à la belote ?

Monter sur son partenaire à la belote signifie jouer une carte plus forte que celle jouée par son partenaire, généralement pour remporter le pli. Cela dépend de la stratégie et du déroulement du jeu.

Que veut dire coincher ?

Coincher à la belote signifie doubler les points de la manche en cours, généralement en réponse à une enchère que l’on estime trop audacieuse de la part de l’adversaire. Cela augmente les enjeux de la manche.

Quelle est la différence entre la belote et la coinche ?

a coinche est une variante de la belote avec des enchères. Dans la coinche, les joueurs annoncent le nombre de points qu’ils pensent pouvoir faire avec les cartes qu’ils ont en main, ce qui n’est pas le cas dans la belote classique.