Règles du Kems

Règles du jeu » Règles du Kems

Si vous souhaitez découvrir les règles du Kems de manière détaillée, cet article est fait pour vous. Très apprécié par les enfants, ce jeu de cartes permet de développer diverses compétences : efficacité, discrétion, concentration… En le lisant, vous apprendrez tout ce qu’il faut pour profiter pleinement de ce jeu de rapidité et d’observation.

Jouer au Kams

La fiche du jeu

Dès 6 ans

4 à 6 joueurs

Jeu de 52 cartes

Environ 20 min

Comment jouer au Kems ?

Le Kems est un jeu de collaboration. Il se joue donc en équipe. Il faut au minimum 4 joueurs et au plus 6. Les joueurs forment des équipes de 2. Pour 4 joueurs il y aura donc 2 équipes, et pour 6 joueurs 3 équipes.

Pour jouer au Kems, il vous faudra un jeu de 52 cartes.

Le principe du jeu est de gagner des points en constituant des groupes de 4 cartes de mêmes valeurs. Dans le même temps, empêcher les adversaires de réussir à le faire. Le but ultime ici est de terminer la partie avec le plus grand nombre de points.

regles du kems

Les règles du Kems

Avant que la partie ne commence, les joueurs forment les équipes. Chaque équipe doit choisir un signe secret et discret pour communiquer. Ce signe permettra au joueur de signaler à son partenaire qu’il a réussi à rassembler 4 cartes de même valeur. Une fois que les signes secrets sont trouvés, les joueurs s’installent. Deux partenaires ne peuvent pas s’asseoir l’un à côté de l’autre. Ils doivent se mettre face à face ou en diagonale.

Un joueur est désigné comme donneur un peu comme dans le jeu de la bataille. Il distribue 4 cartes à chaque joueur. Le reste des cartes est mis de côté et constitue la pioche. Si dès la distribution un joueur reçoit 3 cartes de même valeur, on reprend la distribution.

Déroulement d’une partie de Kems

Une partie de Kems se déroule en plusieurs manches.

Pour la première manche

Le donneur place 4 cartes, faces visibles, au centre de la table. Il annonce ensuite : « La chasse est ouverte ». C’est à ce moment que le jeu commence. Les joueurs échangent alors certaines de leurs cartes avec celles au centre, dans le but d’obtenir un Kems. Avant de prendre une carte du centre, le joueur doit d’abord déposer la carte de sa main qu’il souhaite échanger. Aucun joueur ne doit avoir plus de 4 cartes dans sa main à aucun moment du jeu.

Lorsque les joueurs ne peuvent plus effectuer d’échanges, la chasse est terminée. On procède alors à un balayage. Le donneur remplace les cartes du centre par de nouvelles cartes prises dans la pioche. Les cartes qui se trouvaient au centre sont déposées de côté et forment “la poubelle”.

Si un joueur réussit à avoir 4 cartes d’une valeur identique, il doit le signaler discrètement à son partenaire. Lorsque ce dernier identifie le signe de son partenaire, il doit dire à haute voix : “Kems”. L’équipe remporte cette manche.

Les autres manches et la fin du jeu

Dès qu’une équipe réussit un Kems, la manche est terminée et une nouvelle manche commence. Le jeu se poursuit jusqu’à ce qu’une équipe atteigne 10 points.

Comment gagne-t-on des points au Kems ?

Lorsqu’une équipe réussit un Kems, elle gagne 1 point.

Si un joueur adverse repère le signal et crie « Contre Kems » il fait gagner 1 point à son équipe.

Lorsqu’il s’agit d’un faux signal et que le joueur crie “Contre Kems” à tort, son équipe perd 1 point.

Il peut arriver qu’un joueur possède lui aussi un Kems au moment où il reçoit le signal de son partenaire. Dans le cas, il crie ‘Double Kems” et l’équipe marque 2 points. Un double Kems ne peut pas être contré.

Si une équipe annonce faussement « Kems » sans avoir la combinaison, les adversaires gagnent 1 point.

Notre avis sur le Kems

80% Facilité d’apprentissage
70% Stratégie
90% Interaction entre joueurs
40% Complexité du jeu
80% Émotions
80% Rejouabilité
  • Facilité d’apprentissage : le Kems est un jeu facile à apprendre. Les règles sont simples et intuitives. Les enfants peuvent donc maîtriser les règles en très peu de temps.
  • Stratégie : une grande partie du jeu réside dans la stratégie de collecte de cartes. La capacité à bluffer ou déjouer les bluffs des adversaires est également importante. Cela exige de l’observation, de la déduction et une bonne gestion du risque. Implique également une bonne communication non verbale et la capacité de deviner les intentions de l’adversaire.
  • Interaction entre joueurs : le Kems favorise l’interaction et la complicité entre les coéquipiers qui doivent communiquer subtilement. Il ajoute aussi des moments de confrontation amusants avec les adversaires lors des contre-Kems.
  • Complexité du jeu : le Kems est un jeu relativement simple. Il n’y a pas de grande complexité. Les joueurs peuvent s’en sortir correctement en développant les bonnes compétences.
  • Émotions : le Kems provoque son lot d’émotions. La satisfaction de réussir un Kems parfait, la frustration de se faire contrer, la tension de devoir bluffer… Ce sont là autant de petits défis stimulants.
  • Rejouabilité : grâce à sa dynamique stratégique renouvelée à chaque partie, le Kems ne lasse pas. Les joueurs sont incités à rejouer encore et encore pour améliorer leurs techniques de bluff et de déduction.
FAQ jeu du Kems
Comment se joue le Kems ?

Deux équipes de deux joueurs essaient de gagner des points en formant des paires de cartes. Un joueur annonce « Kems » quand son partenaire a quatre cartes identiques.

Peut-on changer les signaux en cours de partie au Kems ?

Les signaux doivent être établis avant le début du jeu et rester constants pour éviter la confusion.

Combien de cartes doit-on donner au Kems ?

Chaque joueur commence avec quatre cartes, et des cartes supplémentaires sont tirées du talon au fur et à mesure de la partie.

Quelles sont les règles pour communiquer avec son partenaire ?

La communication non verbale est essentielle; les signaux doivent être discrets pour ne pas être détectés par les adversaires.

Qu’est-ce qui se passe si une équipe accuse faussement l’autre de dire Kems ?

Des pénalités peuvent être appliquées, comme la perte de points ou de cartes, selon les règles établies avant le jeu.

Règles du Loto